Stock épuisé.
Bientôt disponible
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Nous connaitre

Contactez-nous à la moindre question

Recettes

Nos partenaires

 

Confiture Christine Ferber Myrtilles

zoom

photos non contractuelles

Neuf 8.80 T.T.C.
en stock

Quantité

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

Ce petit fruit noir terriblement parfumé et caché au fond des bois est très appécié en confiture. Sa cueillette n'est pas aisée et requiert une bonne dose de patience, il convient donc de savourer chacune des petites cuillères ...   

Christine Ferber comme à son habitude prépare ses confitures avec délicatesse pour en préserver les parfums.
Elles sont tout simplement exceptionnelles!

Nous ne connaissons pas l'ensemble de ses secrets mais il est évident que la qualité passe par une sélection rigoureuse des fruits et une technique de cuisson délicate et respectueuse.

Grâce à ce savoir-faire inégalé Christine Ferber a su conquérir les tables des plus grands hôtels pour agrémenter des petits déjeuners de rêve.

Sa renommée dépasse nos frontières, elle est maintenant internationale.

Voir toutes les confitures Christine Ferber


Confiture Myrtilles-Christine Ferber-Poids net 220g

Les confitures Christine Ferber ont une teneur totale en sucre de 55g pour 100g.
Elles sont préparées avec un minimum de 68g de fruits pour 100g.

Myrtilles, sucre, pectine de pomme, jus de citron.

Une fois ouverte la confiture doit être conservée au réfrigérateur.

Les confitures de Christine Ferber sont préparées dans la pâtisserie familiale située dans un petit village d'Alsace du nom de Niedermorschwihr. 

Il y a quelques années nous avons été accueillis avec une grande gentillesse dans le laboratoire de fabrication.

Nous avions étés ébahis par le spectacle de ces petites bassines de cuivre, chacune étant l'objet d'attentions soutenues. Dans la partie consacrée aux préparations, les oranges étaient taillées, pressées et pesées.

Christine Ferber elle-même remplissait des pots un à un avec une précision et une rapidité extraordinaire. 

Vennait ensuite la pose du tissu rouge à pois blancs sans lequel les confitures Ferber ne seraient pas les mêmes. Une jeune dame avait bien essayé de nous enseigner la technique du noeud blanc si raffiné... en vain...